Cette gauche at-elle fait son temps?



  • 2019-08-13
  • 来源:迈博体育网址

Les class populaires,que la gaucheestcenséeséfendre,setournentlutôtversl'abstention ou le vote RN。 Et lemotmêmedegauche n'attire pluslesélecteurs。 Est-ce la fin de la gauche? Ou peut-elle se变压器倒renaître?

Il ya de cela septansàpeine:àlala Bastille et sur de nombreusesplacefrançaises,onfêtaitafvictoire de«la gauche»àl'posrsde l'électiondeFrançoisHollande。 Que s'est-ilpassépourque la situation soit aujourd'huisidésastreuse? Un quinquennat de reniements et de trahisons,certes ... Mais,avec lesdernièreseuropéennes,le constat s'est encore assombri:des classes populaires qui s'abstiennent massivement,une jeunesse en grandepartiedémobilisée,uneincapacitéàfairele lien entre crise sociale etdébouchépolitique,un clivagetrompeurlibéraux-nationalistes。

Les questionsposéesparlesreésultatsdesuropéennessenFranceentisentàs'interrogersur ledevenirmêmedela gauche。 Si les导致decettedébâclesontnombreuses et parfois conjoncturelles,l'avenir semble bien sombre。 D'autant quecesrésultatsfiveiennentaprès6mois d'une contestation socialeetdémocratique不可抗力:le mouvement des gilets jaunes。 Mais cette contestation,entermesélectoraux,s'exprimetrèsmajoritairementpar l'abstention et par le vote RN。

Encumulé,le score des listesseréclamantdela gauche est historiquement bas,totalisant 31%。 Et encore:la campagne d'EELVaétémarquéeparle ni droite nigaucheimpriméparsatêtedeliste,Yannick Jadot。 LeseurodéputésEELVpourraient d'ailleursssiégeravecle groupedeslibérauxàStrasbourg,et sera sans doute partie prenante de la coalition majoritaire bruxelloise。 Loin,trèsloinde la gauche ...«Il nous faut construire une alternativecrédiblepourconquérirlepouvoir et l'exercer,avançaitYannickJadot au lendemaindesélections。 L'écologieesten train de devenir le centredegravitédupaysagepolitiqueeuropéen,en tout cas des pays fondateurs。 »

Certes,lesVertsfrançaisontsouvennaviguéentrela gauche et lecentrelibéral,maislaproplématiquedemeure:est-ce la fin de la gauche telle qu'onlaconnaît? «La gauche en France n'est pas morte,réagisatêtedeliste PS-PP,RaphaëlGlcksmann。 Demain,il faudra reprendrenotrebâtondepèlerinetchercherenfinàrassemblerla gauche。 »Ian Brossat,le chef de file du PCF,quin'arasssembléque2,49%des suffragesmalgréunebelle campagne,estime que«la gauche est affaiblie et toutestàrecretruire»。 Mais sur quelles base,et avec qui? «J'ai l'intime conviction que l'avenir passe par l'humilité,le travail collectif,le respect mutuel,le refus de latentationhégémonique。 »Nul n'en a detoutefaçonlalégitimité:ni un PS encore en recul par rapportauxrésultatsde2017,ni une France insoumiseentrèsnetteperte de vitesse,avec un scoredécevantde6,3%(lemêmescreque le Front de gauche en 2014,qui rassemblait PCF et PG),et dont la propositiondefédérationpopulairepormuléeparJean-LucMélenchonàlaveilledesuropopéennessemblemort-née。 QuantàGénération.s,avec 3,3%,il n'enverra pas non plusdedéputésàStrasbourgetsembleéchoueràincarnerune gauche alternative entre PS et insoumis。 C'est dans ce contexte de fragmentation quelesdéputésPCFet insoumise,Elsa FaucillonetClémentineAutain,lancent xxxxxxx。

Dans un entretien au magazine«Regards»,Olivier Besancenot revient sur les enjeux primordiaux pour la gauche。 Et d'abord sur lesensmême:«Le mot gauche a un sens parce que historiquement,çaena un。 C'est unenotidedesideéditéedufait des politiques de gauche quiontétémenéesetquiétaientenfait des politiques de droite。 »Lui,insiste d'ailleurs sur la concept d'unité:«La proposition unitaire a du sens et peu importe quilamène:tous ceux qui disent qu'il fautapprendreàrereparleretàrediscuteront raison。 Mais il faut le faire sur la base d'une pratique,d'oùcetteproposition d'une coordination permanente。 »La pratique,le terrain,le concret:c'estlàqu'ilfaut repartir。

L'enjeu de la rupture

行动和动员倾向于紧急气候,公共服务公共事业 - grèvesetrevendications danslesécolesouleshôpitaux - ,ou bien encore sur la mobilization dans les ports contre les ventes d'Armes:autant de secteurs qui font la preuve que les valeurs de gauche sonttoujourslà。 Pourtant,ce qui faitlecœurdela gauche ne semble pas trouver de voie dans les urnes,commelerésumelapéputéePCFElsa Faucillon dans untextepostéturinternet:«Alors que le mouvement social et culturel offre une version riche de la vie démocratique,les urnes en livrent uneversionréduiteetappauvrie。 Cettedéconnexionestprécisémentleproblème。 »ClémentineAutainplaide,elle,pour que la gauche politique«s'ouvre surlasociété,les citoyens,les syndicats,les intellectuels,les association»。 BenoîtHamon,danslamêmeveine,souhaite«des initiatives des mouvements politiques,sociaux et citoyens quiveulentréinventerleprojet de la gauche»。 QuantàOlivierFaure,首席执行官,il appelle dans un entretien au«Monde»àla«const d'une structure qui porte l'ensemble de la gauche et de l'écologie»et fait le constat d'une«gauche Fragéequuiaparaîtcomme faible alors que,rassemblée,elleauraitétélapremièreforcepolitique en France»。

Rien n'estmoinssûr:outre que les attela departisaglléééssontloin d'attirerlesélecteurs,la question de la ligne etdesidéespolitiquedemeure。 Àcetégard,il est frappant de constater que le retour du PSOE en Espagne,comme du PS portugais,se fonde sur untournantàgauchede leur ligne politique,aprèsdesannéesdereniement social-libéral。 CommelerésumeIanBrossat,«soyons clairs:cettereconquêtedescœursetdes esprits ne sera possible sans la rupture aveclelibéralisme。 »Ce que l'essayiste et ex-hilitant d'AttacAurélienBernier,auteur avec le collectif Chapitre 2 de la laGaucheàl'épreuvedel'Unioneuropéenne»(ÉditionsduCroquant,2019),résumeainsi:«C' est dans le program et les propositions que les choses se ju jugent。 »Pour lui,ce qui peutcontribueràceque la gauche retrouve de la vigueur,c'estprécisément«ce principe fondateur:ladéfensedesclasses populaires contrelesprivilégiés。 Il fautledéfendreetl'affirmer。 Il faut une lignedeémarcationclaire,notament avec la social-démocratie,quinedéfendplusce principe»。 Selon lui,«ledédatdefond,de program,doit primer surluendébatstratégique:lerapportàl'Unioneuropéenne,l'affrontement avec les grandespuissancesfinancières,la question de la nationalization sont plus importants que de savoir s'il fautêtrepopulisteou bien brandir l'étendarddela gauche»。

Quel clivage?

Ledébatentrestratégiepopulisteet clivage traditionnel droite-gaucheestégalementundes enjeux,d'autant que LaREMestdésormaisclairementmarquéeàdroite,commeledémontresonélectoratlorsdesuropéennes(lire p.15)。 La France insoumiseesttirailléeentrecesdeuxstratégies,d'autant quesesalliésenEurope connaissentunemêmeérosion,àl'imagede Podemos(11%des voix en Espagne)。

«Rester dans le le vase des gens qui se disent de gauche,c'est petit bras»,estiméRaquelGarrido,alors que,àl'verse,lacéputéeinsoumiseClémentineAutainestime que«le ressort delastratégiepopuliste,le choix entre“eux”et“nous”,tout cela a fait long feu»。 Dans«Libération»,elle exhorte aucontraireà«s'ouvrir,parcequeçaese passe dehors。 La gauche,c'est les gens qui aident les migrants,c'est le personnel hospitalier qui lutte,c'est la jeunesse des quartiers ... Il yaunedéconnexionentreles politiques etlaéalitésurle terrain»。

Dans un entretien au«Monde»,Christophe Aguiton,auteur de la Gauche du XXIesiècle»(LaDécouverte,2017),revient notamment surdesédat:«La gauche n'a pas disparu dans ce pays(...)et les de lagauchepréexistaientbienavantlesélectionseuropéennes»,mais il estime toutefois que«seréclamerdegaucheaprèslequinquennat Hollandeestcompliqué»。 Au-delàdecette simple question du clivage droite-gauche ou delastratégiepopuliste,Christophe Aguiton insiste sur un point:«Un besoin tangso de refondation d'uneenséessoctrinale。 Celle-ci est en train d'émergerurles问题écologiques,les biens communs,et sur tout ce quipermetàlassociétédes'exprimer sans passer par desstructuresétatiques。 »

Ilestindéniablequele clivage trompeur«libéraux-nationalistes»,installéàlafois par LaREM et le RN,aitprogressivementgagnéunepartie des esprits。 Àcetégard,cesélectionsonstortortéleRN dans un vote de protestation,le fameux«référendumanti-Macron»。 Pour la gauche,cette fausse oppositionestmortifère,mais la reconstruction nepeuts'épargnerundédatdefond,sans quoi les municipales,dans neuf mois,pourraient bienn'êtrequ'unenouvelleétapedurecul desvaleursmêmesdela gauche 。 Et bien que la question des alliancesoitposée,elle ne peut l'êtrequ'entermesélectoraux:«Il ya un besoin de refondation doctrinale pour toute la gauche,ajoute Christophe Aguiton。 Ce qui implique de retravailler合奏。 Si on reans danscéétatd'émiettement,ledésastreestgaranti。 »

CommelerésumeIanBrossat,«cette gauche que nous devons,que nous allons reconstruire doit placeraucœurdeson projet la justice sociale et l'urgenceécologique»。 Dansunepériodedeforte contestation socialeetdémocratiqueetderépressionviolentede la part du pouvoir,latâcheestimmense:seréinventeroudisparaître。

本杰明·科尼格




    • 娱乐排行