Capesterre veutfaireéchecaudésespoir



  • 2019-08-16
  • 来源:迈博体育网址

Dans cette commune de Basse-Terre,en Guadeloupe,grévistesetcarnavaliers se rejoignent sur le son des tambours dans des«déboulés»,défilésyoyeuxet revendicatifs。

Capesterre佳丽,香水,

envoyéespéciale。

Joyeux etentêtant,le chantmontespontanémentdela foule,commelamatérialisationsonoredu«lyannaj»,le solide lien qui unit les manifeants。 «LaGwadlussétanou,laGwadloupssépata yo ...»(la Guadeloupec'estànous,la Guadeloupe ce n'estpasàux...)。 «Eux»,ce sont«les profiteurs»et«lespsédants»,dont la mainmise sur l'économiedupays est mise en accusation。 Le«déboulé»,défilérevendicatifauquel se sont joints des carnavaliers,s'étiredansles rues de la petite commune de Capesterre-Belle-Eau。 Slogans et chansonssesuccèdent,au rythme des tambours et au son de la coque de lambi,signaldesrévoltésàl'époquedel'esclavage。 Dans la foule,unemajoritédefemmes,de tousâges。 Elles portent les banderoles(«Tout pour le pouvoir d'achat»,«LeSMICà1500欧元网»)et arborent des drapeaux syndicaux。 Tous les siglessontreprésentés。 «Avec nos salairesdemisère,lecoûtdela vienousétouffe。 Il faut toujours se priver de tout。 Nous travaillons comme des esclaves sansjamaisêtrerécompensés»,résumeMax,un contractuel qui gagne 1 100 euros parmoisaprèsdouzeansoconésàLaPoste。

Entêteducolège,AlainLacavé,conseillergénéral«de gauche alternative»,peste contre les socialistes,absents des manifeations。 Il dit comprendrelacolèred'unejeunesse«confrontéeàunddésespoirintolérable»。 L'éludece canton populaire qui compte 40%dechômeursdisseèquelescause du cause du malaise:«Il n'y a pas de perspectives danscettesociété。 Lechômagecréedurepli,entraîneundélitementdesrelations sociales,pousse lesjeunesàsombrerdans la drogue,fait le lit despratiquesclientélistes。 Desréseauxd'intérêtsdomadela Guadeloupe。 Ils ne sesoucientguèredundéveloppementdupays et privent son peuple du droit de vivre dignement。 »Àtitred'egmple,AlainLacavéévoqueledémantèlementdesexploitations agricoles。 Polluéesparlechlordécone,un pesticidehautementancérigènelongtempsautorisépardédérogationsàlaGuadeloupeetàlaMartiniqueaprèsnocterinterdiction en France,les terressontlivréesàlaspéculationimportilièrequiadromoméavecles politiquesdedéfiscalisation。 Doublement victimes de l'empoisonnement des sols,sacrifiésurl'autel d'une urbanization anarchique,les ouvriers agricoles viennent grossir les rangs des sans-emploi,sanspossibilitéssérieusesdedéinsertion。 Au passage des manifestants,les rares commerces ouverts,quelques pharmaciesouépiceries,baissent les rideaux en signedeolidarité。 Des badauds rejoignentlecorpègequilonge,sur le front de mer,un chapelet de petites bicoquesdetôleetde bois。 «Si tout le monde est debout,je suis debout»,dit l'un d'entre eux。

R M




    • 娱乐排行