Nana Salifou,19 ans,rescapéed'unmariageforcé



  • 2019-09-05
  • 来源:迈博体育网址

再加上140亿德里的电影,50%de moins de quinze ans,subiront une unionnondésiréeentre2011 et 2020,soit 39 000 par jour。 Àl'possdelaJournéeinternationaledes jeunes filles,letémoignaged'uneNigérienne。

RadieuseNigériennededix-neuf ans,Nana Aicha Salifou revient de loin,elle quiaétéplongéedansl'obscuritéàl'annonce de sonmariageàvenir。 C'étaitilya deux ans,«un samedi matin。 Mon onclem'ainforméequedèslafin del'annéscolaire,j'épouseraimoncousin。 J'aireuséenlui disant quejepréféraiscontiniermesétudes,mais il n'a rien voulu entender。 J'aipleuréjusqu'àlafin de mes larmes。 »

Au Niger,la tradition patriarcale强加了女性主义者和女性主义者。 Mais Nana ne veut pas de cetteunionprécoce,ni avec le cousin,sonaînédedix ans,vivant au Nigeria,pays frontalier,ni avec un autre homme,tant qu'elle n'apaséalisésonrêvededevenir enseignante。 Quand,en 2011,la选择了lui tombe surlatête,Nana s'effondre,ne sait comment se sortir de ce qu'elle vit comme«un drame»。 Et s'imagine subirlemême排序que son amie,«mariéeàquatorzeans。 Je l'ai vue tellement souffrir pendant l'accouchement。 Elleadéjàdeuxenfants»,souffle-t-elle。

Unfléauquitouche les cinq continents

Le Niger pratique couramment le mariage des enfants。 Endépitdela loi。 Avec 75%desfillestransforméesenépousesavantl'âgededix-huit ans,ce pays d'Afrique de l'Ouest到达tétedupelotondescontréesoùsévitcefléau。 Le Fonds des Nations unies pies la lance un cri d'alarme et estime que si l'on n'agit pas vite,ce sont plus de 140 million de filles,dont 50 million de moins de quinze ans,quiserontmariéesd' icià2020,相当于39 000 par jour。 Lephénomènesepropage certes principalement en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne,mais ilserépandaussisur d'autres continents,comme l'Europe,France包括(lire ci-dessous)。 D'oùladécisiondePlan,ONGdeolidaritéinternationale,d'insister sur lemariageprécoceence 11 octobre,deuxièmeJournéeinternationaledes jeunes filles,que l'ONU ainscriteàsoncalendrier。

Comme des milliers d'autres adolescentes dans le monde,Nana Aicha Salifou est soutenue par Plan。 C'est cette organization,néeen1937 au moment de la guerre civile en Espagne,qui lui a of artrt son voyage hors du Niger。 À巴黎depuisledébutde la semaine,la jeune fille ne cesse de relater son histoire devant des citoyens,la presse,les parlementaires etautresélu(e)sfrançais(es)。 Un grand sourire s'affiche sur son visage aux traits fins。 Nana n'est和prisonnièredela coutume patriarcale。 Elle s'enestlibérée,en trouvant le moyen de sortir desonétatléthargique:«Une fois meslarmeséchées,jesuisalléevoirle directeur demonécole。 C'étaitlaseulepersonneàquij'ainensé; mes parents,eux,consentaientàcetteunion que jenedésiraispas。 »

L'écolecomme meilleur rempart

Le chef d'établissementl'orientealors vers l'association SOS femmes et enfants victimes de violences familiales。 Et la vies'estàcemoment-làouvertedevant elle。 Elledécouvrequeson«非! »peutêtreentendu,qu'ilestmêmelégitime,le droit moderne au Niger primant sur le droit coutumier ou le droit musulman qui coexistent dans ce pays。 Peu de temps avantlacérémoniedemariage,Nanaseprésenteauservice de protection des femmes et des mineurs du commissariat de Niamey,la capitale,face en l'obstination de son oncle et desonpère。 L'affaire atterrit chez le procureur delaRépublique。 «Il atranchéenconvoquant mon oncle etmonpère,il les aobligésàs'engageràrenonceràl'unionforcée。 Faute de quoi,ils iraient en prison。 »

Lundi prochain,l'étudiantesentlerale chemin de l'écolenormaledeTillabéri,130 km de Niamey。 «Je veux enseigner et servirdemodèleauxautres filles。 L'une de mes cousines aaussiéchappéaumariage en effectuantlesmêmesdémarchesque moi。 Elle veutdevenirmédecin。 »L'écolerestele meilleur rempart contre lesmariagesprécoces,estiment de nombreuses ONG et associationslocalesnigériennes。 «Lorsqu'une fille semarietôt,celaentraînegénéralementlafin desesétudessielleestscolarisée,luinôtantinfinelapossibilitédepouvoir prendre,dans sa vie d'adulte,desdecisions concernant son travail,sasanté,son bien -êtreetcelui de ses enfants»,note le rapport remis auxparlementairesàl'posrsdelaJournéeinternationaledes jeunes filles。 Les chiffres l'attestent:les mariages frappent 63%des personnessanséducation; il下降20%pour celles qui franchissent le secondaire,selon le Fonds des Nations unies pour la population。

Nana savait qu'une fois dans leshabitd'épouse,elle dirait adieu au blouson d'enseignanteetànidenvie farouche de gagner sonautonomiefinancière。 «Je ne voulaispasêtrenénagère»,résume-t-elle。 L'histoire de Nana finit bien。 Et ce n'estpasgrâceaumythique prince charmant。

米娜卡西




    • 娱乐排行