Le meilleur ennemi pour la gauche du PS



  • 2019-07-26
  • 来源:迈博体育网址

Primaire Les adversaires de l'ancien premier ministre montentaucréneaupourlui contester la position de«rassembleur»des socialistes。

Empêcheruncandidat social-libéralderemprésenterleParti socialiste(PS)àlaprésidentielle:dèslelancement de la primaire de«la Belle Alliance populaire»,somes avaient choisi de s'y investir au nom de cet objectifquitteàdevoir,in很好,le soutenir。 Avec Manuel Valls,c'est sans doute l'incarnation la plus clivante de cette ligne que les candidats de l'aile gauche du Parti socialisteaurontàforeronter。 Toussontomtéaucréneauanssans tarder pourcontesteràl'Ancienpremier ministre la position de«rassembleur»qu'il tentedepréempter。

«Ilarononcéundiscours d'againstantàapropre politique»,alancéArnaudMontebourgdèslundisoir rappelant que celui qui«explique vouloir unifier les gauches,lesadiviséesavecladéchéancededationalité»et«athéorisélesgauchesirréconciliables» 。 «Ses intentions de candidat contredise ses actes de premier ministre»,réagiBenoîtHamon。 Pas de quoi convaincre l'ancien ministre de l'Éducationnationale de l'utilitéd'ununionàlaprimaire,comme le proposait,la veille,Marie-NoëlleLienemann,égalementcandidate。 «Le premier tour sera celui du choix。 Le second sera celui du rassemblement vers celui ou celle d'entre nous qui sera lemieuxplacépourtirer un trait sur cinq ansdedériveslibéralesetautoritaires»,at-ilrépondu。 SilansénatricedeParis pourrait,malcécettefin de non-recevoir,déciderdese retirer d'iciàlafin de la semaine,Arnaud Montebourg,lui,regardeducôtédeChristiane Taubira。 «Elle a an encore beaucoup dechosesàfaireetunrôleconseseérableàjouer»,at-ildéclaré。

Mais pour l'heure,l'ancienne garde desSceauxpréfèrelacareétion。 Tout comme martine Aubryquieépètequ'ellene sera pas候选人,mais qui n'a再见apportésonsoutienàpersonne。 Si elle promet de le faire,la maire de Lille cherche encore,activementparaît-il,celui ou celle«quireprésentelecœurdesvaleurs du Parti socialiste»。 «Pasévident»que ce soit Manuel Valls,at-ellelâchéansinsulter l'avenir tout en taclant au passage:«Il n'y a pas deux gauches。 Et s'il ya deux gauches,c'est qu'il y en a de qui est devenue de droite。 »Resteàsvoirsi le«tout sauf Valls»sauvera la primaire du PS。 En attendant,c'est au lendemain de l'annonce de sa candidaturequ'uneériedesnonalnalités,qui,en janvier,estimatenécessaireuneprimaire de toute la gauche,ontjugébondeéactiveretappel surlethème«gauche:tout n'est pas perdu»。

朱莉娅哈姆劳伊