爱丽舍宫。 Devant les mairesencolère,Macronlâcheunosàronger



  • 2019-08-11
  • 来源:迈博体育网址

Leprésidenttenteune diversion enannonçantune«refonte en profondeur delafiscalitélocale»pour 2020。

Siffléànourtouvée,c'est en terrain non conquis qu'est venu Emmanuel Macron pour conclure le100econgrèsdel'Association des maires de France。 Il faut dire qu'en faisant passer,au creuxdel'été,de10à13milliards d'eurosleséconomiesreigéesdescommunes,leprésidentséétaitfaitbeaucoup d'adversaires。

Alors,devantleséluslocauxde l'AMF,Emmanuel Macron,admettant l'absence deconcertationàl'été - en mettantcelainélégammenturle dos de l'administration - ,dûconconnaîtrequeles baisses de dotationsauxcollectivitésontatteint «lacapacitémêmeàrendrele service public»。 Maisc'estussitôtpourrappeler«ladettelaisséeànosenfants»,etdénoncerunpays qui«aime la finance magique,baisserlesimpôtsansque jamais quelesdépensesbaissent»,que le chef de l'Étataposceésesvues pourlescollectivités。 Côtécarotte,«j'aidécidélastabilitédesconcours financiersauxcollectivités。 Ce n'est pas cru,j'inviteàlireles chiffres»,一个assuréMacron。 300agglomérationsssécareéécécesceséductionsde13 milliardsdedépenses。 Illâcheunpeu de lest surleurdésendettement,latrajectoireréclaméeparle gouvernement sera«adaptéeauxsituationspécifiques»,tandis que l'Élysée,jeudi,mettait l'accent sur des«mesuresderétorsion»en cas de non-respect de小伙子轨迹。

Maintient de l'architectureprojetée

Sur la taxe d'habitation et sa suppress pour 80%des foyers(10 milliards sur trois ans,financésinréductionsdedépensesdel'État),Emmanuel Macron maintient l'architectureprojetée,en s'adressant explicitement aux«classes moyennes» 。 Les communes,assure-t-il,seront«intégralementcompensées»parunsystèmededégrèvementindédéillillé。 Alors que les villes demeurent libres de fixer le taux d'imposition qu'elles veulent,l'Étatnepeut que renvoyer,en cas de hausse,àun«dispositif,concertédansle cadre delaconférencenationalaledes territoires,qui sera mis en place pourresponsabiliserfinancièrementlescollectivitéslocales»。 Àl'issd'une«refonte delafiscalitécommunale»,EmmanuelMacronugugèreunnouvelimpôtlocalen 2019,sansledétaillernullement。 La mission,qu'il aconfiéeàAlainRichard et Dominique Bur et devant aboutir d'iciàlafin de l'année,semblepourtantprivilégierunpartage d'impôtnational,comme la TVA,dont unepartieéchoitdorormaisauxrégions, plutôtquel'hypothèsed'unnouvelimpôtlocal。 Etsouhaiteélargirlepérimètredesaglomérationscloséesparleséconomiesàréaliser,600 au lieu de 300. Ou comment rendre plus indoloresleséconomiesréclamées。

Lionel Venturini