Quatorzerégions俯瞰地平线



  • 2019-08-13
  • 来源:迈博体育网址

弗朗索瓦·奥朗德(FrançoisHollande)设想了一个非常简单的节目。 Uneaccélérationdeséformesalorsquedesélusdeplus en plusnombreuxdéplorentle manquededébat。

Que l'on parle de big bang,qui faitpenseràl'originede l'univers,ou de millefeuille,quiévoqueladouceurpâtissière,laréformedesinstitutionsrevientàlauneapèslesépisodesélectoraux。 FrançoisHollandedevait ce matin s'exprimer avec,dans ses cartons,desrégionsfrançaisesquipasseraient de vingt-deuxàdouze。 Par«拼贴画»si l'在peut dire。 La Haute-Normandie rejoindrait la Basse。 La Bourgogne fusionnerait avec la Franche-Comté。 L'AuvergneavecRhône-Alpes。 Champagne-Ardenne avec l'Alsace et la Lorraine。 Le Nord-Pas-de-Calais avec la Picardie。 La Bretagne avec les Pays de la Loire。 Le Limousin avec l'Aquitaine。 Le Centre avec Poitou-Charentes。 Midi-Pyrénéesavevele Languedoc-Roussillon。 En revanche,l'Île-de-France,la Corse ainsi que Provence-Alpes-Côted'Azurne verraient pas de changements。 Dans unesecondeétape,desépartements(on les imagine limitrophes)devorient pouvoir volontairement changerderégion。

Un desbutsavouésdesopérationsseraitdeléaliseruneéconomieanoncéede12à25milliards d'euros。 «Jecroisàcetteréformedepuislongtemps,si lele se dessine comme on le dit,jesuisprêtàm'engagerpour»,applauditledéputéUMPde l'Aisne Xavier Bertrand。 相反,FrançoisBayrou,le patron du Modem,estime que«cela vanousempêcherdetraiter de la vraie question,qui est la fusiondesdépartementsaveveleségions»。

Deségionsquiselon l'Insee,dansuneétudepubliéecematin,affichent une croissance avec«davantagededisparitésdepisla crise»。 Ce quirevientàseposer une question,quel est l'intérêtd'unregroupement,siàlaclénese profile pas un essor del'économieetde l'emploi dans ces territoires? L'Institut de la statistique pointe ainsi que«lafaçadeatlantique(Pays de la Loire,Aquitaine et Poitou-Charentes)ainsi que l'Île-de-FranceetRhône-Alpesontredémarréplusfortement»aprèslacrise de 2008-2009 。 «Àl'everseé,le quart nord-est(Alsace,Bourgogne,Champagne-Ardenne,Franche-Comté,Lorraine,Picardie)ainsi que le centre du pays(Auvergne,Center,Limousin)ne retrouvent pas leur niveau d'avant la crise en 2011.»L'Insee note aussi que«certainesrégionsrementmentdynamiques entre 1993 et 2007(Languedoc-Roussillon,Midi-PyrénéesetBretagne)ne sortentderécessionqu'en2011»。 Une seule,la Corse,bénéficié«d'une croissance qui esttoujoursrestéepositive»。

Dans une lettreauprésidentdelaRépublique,datéedu28 mai,quatreprésidentsdeconseilsgénéraux,Jean-PaulDufrègne(PCF,Allier),Jean-Pierre Saulnier(PS,Cher),Jean-Jacques Lozach(PS,Creuse), Patrice Joly(PS,Nièvre)s'inquiètentansdétour:«Nous ne pouvons convenir d'emblée,malgrélesébatssurla tailledesrégions,de la disparitiondesdépartements,lescomparaisonsàl'échelleeuropéenne... que la simple suppression d 'unéchelonpermettraitderésoudreautomatictiquementl'ensembledesproblèmes。 »Et ilsdénoncent«le sentimentdeprécipitationetd'absence de vision globale»。 Dans un courrierauprésidentduSénat,laprésidentedugroupe communiste,ÉlianeAssassi,estime elle aussi que«la suppressiondesdépartements,le regroupementdesrégions,la placedesmétropolesetdesintercommunalitésdansce nouvel ensemblepeuventlégitimementinterrogeret doivent pour le moins susciter unlargedébat,que ce soit parmilesélusouau sein de la population»。

LareéformerégionaledevraitêtreprésentéeenConseil desministresàlami-juin,et«les textesrelatifsàl'organdescollectivitésterritoriales»seront«soumis en premier lieuauSénat»,comme le stipule la Constitution。 Le Parlement pourraitalorssiégerenjuillet。 Mais pour l'heure bien des question restentposées。 Et un sondage indiquait hier soir que 58%desFrançaissontfavorablesàunréférendum...

Lesélectionsrégionalesetdépartementalesinitialementprévuesenmars 2015serontrecousséesàlafin de l'année2015,voire au printemps 2016。

“Depuisdeuxsiècles,laRépubliqueacherchéàconcilierl'unitédel'Etat,avec l'exercice le plus libre possible deladémocratielocale。
Mais il a fallu attendre les grandes loisdedécentralisationde 1982 souslaPrésidencedeFrançoisMitterrand,pourélargirlesresponsilitilitédescommunes etdesdépartements,et fairedesrégionsdescollectivitéslocalesàpartialtière。
Puis souslaprésidencedeJacques Chirac,laRépubliquadécentralééeaétéconsacréedansla Constitution。 C'étaitaussiunefaçondeEcnañtrequenos territoires etlesélusquilesreprésentent,ontincontestablementcontribuédepuistrenteansàlamodernization du paysetàl'améliorationdela vie quotidiennedesFrançais。
Le temps est venu de donner une formenouvelleàcetteambition。 Parce que notre organization territoriale a vieilli et que les strates sesontcopulées。 Parce que les moyens de communication,lesmutationéconomiques,les modes de vieonteffacéleslimites administratives。 Parce que nousdevonsrépondreauxinquiétudesdescitoyens quiviventàl'écartdescentre les plus dynamiques et qui redoutent d'êtredélaissésparl'Etat en milieu rural comme dans les quartiers populaires。
Le temps est donc venu de simplifier et clarifier pour que chacun sachequidédide,qui financeetàpartirde quelles ressources。 Le temps est venu d'offrir unemeilleurequalitédeservice et de moins solliciter le contribuable tout en assurantlaolidaritéfinancièreentrecollectivitésselonleur niveau de richesse。
Lareéformequej'aipromandéeauPremier ministre et au Gouvernement de mettreenœuvre,en y associant toutes les familles politiques,est majeure。 Il s'agit de transformer pourplusieursdécenniesl'architecture territoriale delaRépublique。
Auplusprèsdeshabitants,la commune est l'institutionàlaquellechaqueFrançaisestleplustaté。 C'est dans ce cadre que se pratiquent chaque jourlaolidaritéetlacitoyenneté。 Elle doit demeurer«unepetiteRépubliquedansla grande»。 Laspécificitédenotre支付c'est de compter 36700公社。
L'ensemble du territoire national est aujourd'hui couvert pardesintercommunalités。 Mais elles sont detailledifférenteetavec des moyens trop faibles pour porter des projets。
Ce processus d'intégrationdoitse poursuivre et s'amplifier。 C'est le sens delaréformeadpousée。 Lesintercommunalitéschangeront'échelle。 Chacune d'entre elles devra regrouper au moins 20 000个居民,2017年1月1日,续约5000 aujourd'hui。 Des adaptationsserontprévuespourles zones de montagne et les territoiresfaiblementpeuplés。
L'intercommunalitédeviendradonc,dans le respect de l'identitécommunale,la structuraldeproximitéetd'efficacitédel'action locale。 Il faudra en tenir compte pour lui donner le moment venu toutesalégitimitédémocratique。 Comme il enaétédécidépourles13métropolesetle Grand Paris quiontétécréésparla loi du 27 janvier 2014。
Lesrégions,quantàelles,se sontimposéesmerades acteurs majeurs de l'aménagementduterritoire。 Mais ellessontàl'étroitdansdes espaces quisontétédesédécoupagesadministratifsremontant au milieudesannéessoixante。 Leurs ressources ne Correspondentplusàleurscompétences,qui elles-mêmesinsontplusadsetéesaudéveloppementdel'économielocale。
Pour les renforcer,je adv donc de ramener leur nombre de22à14。Elles seront ainsi detailleeuropéenneetablesdebâtirdestrratégiesterritoriales。 Une carteaétédéfinie。 Elle prend en comptelesvolontésdecoopérationquiontétédéjàengagéesparlesélus,dont je veux saluer le sens delintérêtgénéral。 Elle sera soumiseaudébatparlementaire。 Mais il faut aller vite car il ne nous est pas permis de tergiverser sur un sujet aussi important pour l'avenir du pays。
Demain,cesgrandesrégionsaurontdavantagederesponsabilités。 Elles seront laseulecollectivitécompétentepoursoutenir les entreprises et porter les politiques de formation et d'emploi,pour intervenirenmatièredetransports,destrainrégionauxauxbus en passant par les routes,lesaéroportsetles ports。 Ellesgérerontleslycéesetlescollèges。 Elles auront en l'aménagementetles grandes基础设施。
Pour remplirleurrôle,elles disposeront de moyens financiers propres et dynamiques。 Et ellesserontgéréespardesassembléesdetaille raisonnable。 Ce qui veut dire moins d'élus。
Dans ce nouveau contexte,leconseilgénéraldevraàtermedisparaître。 Lacréationdegrandesrégions,et le renforcementdesintercommunalitésabsorptionontune large part de ses attributions。 Maiscettedécisiondoitêtremiseenœuvredefaçonprogresscar leconseilgénéraljoueunrôleessentieldanslaolidaritédeproximitéetla gestion des prestations aux personnes les plus fragiles。 Et il nepeutêtrereqde remettre en cause ces politiques。 Pas davantage lespersonnelédévouésquicontinuerontàlesmettreenœuvre。 Du tempsestnécessaireetde la souplesse est不可或缺。 Une large initiativeseralaisséeauxéluspourassurer cette transition。 Certainesmétropolespourrontreprendre les attributions desconseilsgénérauxettouteslesexpérimentationsseseronthusragéesetelicées。
L'objectifdoitêtreunerévisionmactnelnelleprévoyantlasuppression duconseilgénéralen2020. Je veux croirequ'unemajoritépolitiquenette se dessinera en faveur de ce projet et que s'y associerontlesélusqui,dans l'opposition aujourd'hui ,souhaitent eux aussi l'aboutissement decetteréforme。 D'icilà,lesélectionspourleconseildépartementalserontfixéeslemêmejourque celles pour les futuresgrandesrégionsàl'automne2015. Avec le mode de scrutin quiaétévotéparla loi du 17 mai 2013。
Ledépartemententant que cadre d'action publique restera une circonscriptionderéférenceessentiellepour l'Etat,autourdespréfetsetde l'administrationedéconcentréeavecles mission qui sont attendues de lui:garantir le respect de la loietprotégerlescitoyens en leur permettant d'avoiraccèssauxservicespublicsoùqu'ilsse trouvent。 Mais il devrarenonceràexercerlescompétencesreconnuesauxcollectivités。
Cettegranderéformess'inscritdanslavolontédemodernizer notre pays et de le rendre plus fort。 Elleesttopnéesversles citoyens car il s'agit de simplifier notre vie publique,de rendre plus efficacenoscollectivitésetde limiter lerecoursàl'impôt。 Elle repose sur les valeurs qui doivent nous rassembler:le souci constant deladémocratie,delaolidaritéetde l'efficacité。 Et c'est pourquoi j'appelle tous les citoyens et,en particulier,tousleséluslocauxqui par leur engagement quotidien font vivre les institutions delaRépublique,às'associeràsaéussite。“
弗朗索瓦·奥朗德
GéraldRossi




    • 娱乐排行