L'Étatroulepour les lobbys autoroutiers



  • 2019-08-15
  • 来源:迈博体育网址

Desparlementairesdénoncentl'avis partial rendu hier par le groupe de travail sur les autoroutes mis en place par Manuel Valls,et dont les ending字体la part belle aux profitdesgéantsduBTP。

Enterrée,l'hypothèsed'unerésiliationdescontratspassésapuula privatization des autoroutes en 2005 aveclessociétésconcessionnaires。 Le gouvernement,en avec ces entreprises,fi lialesdesgéantsduBTP comme Vinci,Eiff age et Abertis,entendécarterdéfiferementcette option en se servant du rapport du groupe de travail mis en place par Manuel Valls le 28 janvier,enréponse àlademande de de de cinquante parlementairesderésiliercescontrats。 Hier matin,Emmanuel Macron s'ditclairementdéfavorableàcetteissue:«Il ya des analysis sur larassiliation qui font ressortirlesinconvénientsdece typedescénario,sur un plan fi - nancier,économiqueeten termes d'attractivité,a déclaréleministre de l'conomie。 评论指导委员会的意见书不同于auraraésiliélescontrats de mieux participer au fi - nancement des infrastructures et de mieux relancer l'activité? »

«Lacolontédugouvernement,celle du groupe de travail,déclaréEmmanuelMacron,c'est de poursuivre conjointement(les)trois objectifs»,qui sont«un,deréussiràremettreàplatles contrats(...); deux,deréussiràaméliorerlefinancement de nos infrastructures de transport,etnosssociétésconcessionnairesd'autoroutes doivent y contribuer davantage; 三位一体,即德国经济» De reprise en main par l'Étatdescontrats pour mettrefinàlasituation derentedénoncée,il n'est donc plus question。

«Renégociation»ou特许perpétuelle?

Quinze parlementaires de toutes tendances,desreprsentsentant du gouvernement et des membres de l'l'éatatététédansle groupe de travail voulu par le premier ministre。 Au final,ses的结论,提供了更多的东西,以及Manuel Valls,巡回演唱会。 «Une telle解决方案nepeutêtresérieusementenvisagéeàl'horizo​​n delalégislature»,tranche la note remise hier au premier ministre。 因此,selon ses auteurs,les«délais»et les«contraintesbudgétaires»qu'induirait cette option,chiffréeentre«20 et 25 milliards d'euros»pour les finances publiques。 Dèslors,la seule solution serait«larenégociationdescontrats»passésentrel'Étatetlessociétésprivéesd'autoroutes。 Mais cette recommandation s'entend«pour l'avenir»,lesmesurescounrètesimpédiatementappsselimitantàdesaménagementssansremise en cause des contrats actuels,sous forme de«contribution meaningative(...)au financement des infrastructures»de transport,de« raccourcissement deladuréedeconcession ou de baisse des tarifs»。 Desvœuxpieux,pour Certains membres du groupe de travail qui ontdadésagréableimpressiond'avoirétépiégés,voire«instrumentalisés»,en vue de leur«faire cautionner les propositionsdessociétésd'autoroutes»,一位先前的报告员PS de la mission d'information parlementaire sur les autoroutes,Jean-Paul Chanteguet,quiaclaquéavecfracas la porte du collectif,lundi。

Car,dans les faits,le plan derelancenégociédisuistrois ans entrelessociétésd'autorouteset l'État,etvalidéparlaCommissioneuropéenne,comprend un nouvel allongement des concessions«de deux ans et quatre mois en moyenne»contre la réalisationde3,27 milliards d'euros de travaux。 «Tout le monde dit qu'ilfautarrêterlesconcessions,mais le plan de relance les prolonge,objectelasénatricePCFÉvelyneDidier,membre du groupe de travail。 Dans les faits,uneconcessionperpétuelleestinstallée。 »评论,en effet,plaider d'uncôté,comme le fait la note,la«renégociationdescontrats historiques en cours»dans«le souci de refuser tout allongement»et,de l'autre,entérinerle«plan de relance» desconcessionsautoroutières?

Le gouvernementavaitdéjàdécidé

Les auteurs de la note y croient d'ailleurs si peu eux-mêmesqu'ilsen viennent,en fin de compte,àvaliderdu boutdeslèvresl'hypothèsequ'ilsrejettent par ailleurs:«Sicetterenégociationnepeut aboutir par la voie contractuelle,alorsunerésiliation,partielle ou non,pour motifs d'intérêtgénéral,pourraitêtreenvisagéerenreerçantledroitdesésiliationrespectéeprévudansles contrats ...»Unretouràlacasedépart,mais au bout de combien d'années perdues et combien de nouveaux利润engrangésparlessociétésd'autoroutes?

Mais peut-êtreétait-ce le但是du groupe de travail mis en place par Matignon? PourÉvelyneDidier,ilestdésormaisclairque«la note a pour vocation de rendre honorableunsystème,dedévaloriserlesautres solutions,deprivilégierleplan de relance autoroutier et ses 3 milliards d'euros de travaux promis au BTP,sans se donner les moyens de peser»,expliquelaénatriceàl'Humanité。 Pour elle comme pourledéputéJean-Paul Chanteguet,l'objectifassiveéaugroupe detravailétaitdeconvaincre qu'il n'existe pas de«rente»autoroutière,pourtantdotéeinsementpar la Cour des comptes en 2013,l'Autoritéde la concurrence en septembre 2014,puis la mission parlementaireendécembre。 «在essaie de nous faire dire que tous sesonttrompés,qu'il n'y aurait pas derentabilitédéraisonnable»,dénonceÉvelyneDidier。

Pourtant,tous ces travaux sontparvenusàdesending concordantes:celles d'une«rentabiliténetexceptionnelle,包括entre 20 et 24%,nourrie par l'augmentation continue des tarifsdespéages»,et qui«n'apparaîtideriéénipar( les)coûtsnipar les risques auxquels(lessociétésconcessionnaires)sontexposées»,selon l'Autoritédela concurrence。 Dans le rapport de la mission parlementaire,Jean-PaulChanteguetcomplétaitle诊断en pointant des«excédentsbrutsd'exploit et(des)dividendes hors normes»。 Desdonnéesquene conteste pas frontalement la note remisehieràManuelValls,mais sur lesquellesellesèmeledoute,enévoquantune«rentabilité(qui)doits'apprécierraraladuréeducontrat»,exactement commelepréconisentlesociétésd'等高速公路。 En clair:l'effortissement consenti auadpart justifierait lessurprofitsencaissésensuite。 Estimant,pour finir,etàreboursde touslesprécédentsrapports,que«l'appréciationdecettelentabilitabilitéprêteàforbound»,le document enarriàcette结论不可能:«Une plus grande transparencedevraitêtremiseenœuvre...»Unrésultat quitombeàpic:c'est justement celui auquel est parvenu le gouvernement avec le projet de loi Macron ... avant que le groupe de travail ne rende son avis! Les auteurs de la note ne s'encachentmêmepas:«Le groupe de travail sur les autoroutesaétémisen placealorsmêmequelanégociationentrel'Étatetlessociétésconcessionnairesétaitentréedanssa phase conclusive,écrivent-ils。 Dans ces condition,il peut s'inscrire dans le cadre decettenégociation。 »

Pastoucheàlarenteautoroutière

Pour Jean-Paul Chanteguet,les choses sont claires:le groupe de travail a«servi au mieux de parodie de consultation(...)afin d'obtenirdesocociétésconcessionnairesd'autoroutes quelques concessions marginales,sur lesquelles le gouvernement puisse communiquer en direction des citoyens,en leur faisant croire qu'en l'absence d'alternativecrédible,il avait obtenu le maximum»。 «Il est ironique de se dire que le groupe de travail parlementairedevaitéclairersle gouvernement,renchéritÉvelyneDidier。 C'est se moquer du monde! Larenégociationdesconcessionsn'étaitdèsledépartandsouhaitable du fait dubouclageprécipitéduplan de relance des autoroutes。 »

Reste que les faitssonttêtus,car les profitdesociétésd'autoroutes«sont beaucoup plus importants que cequiétaitpévueorsde la privatization»,rappelle l'ancien rapporteur PS de la mission d'information parlementaire dans le Parisien d'hier 。 Mêmeenprenant comme mesure le taux derentabilitéinterne(TRI)avancéparlessociétésd'autoroutes,celui-ci«tournerait autour de 9%aujourd'hui,contre 6,5%initialementprévus»,calcule-t-il。 Selon son rapportdedécembre,lesbénéficesdecessociétésonthaplelédepuis2004,tandis que«la politique de distribution des dividendes aradicalementchangé»,passant de 56%durésultatneten2003-2005à95%en moyenne lesannéessuivantes。 «Pour nous,larenteautoroutièreexistebien et elle n'est pasjustifiée,persiste et signelasénatricecommuniste。 Ladécisiondoitêtrerevde revenir sur les contrats historiques qui ont eupourconséquencesuneaugmentation des tarifs pour les usagers,une diminution de la masse salariale et une dimin des des investissements。 Les prolonger en l'état,c'est accepter que cela perdure。 »Pour leur part,les parlementaires communistes soutiennent«leretouràunemaîtrisecotalede l'Étatparla nationalizationdessociétés,poursuitlasénatrice。 C'est laseulemanièredegarantir queleréseauautoroutierredevienne un outil d'aménagementduterritoire et pas unobjetàfabriquerdesbénéficespourdessociétésprivées»。

RENATIONALISER? 联合国AMORTISSEMENT EN TROIS ANS!

2014年新闻发布会,审计委员会审计委员会审计委员 Pour les auteurs de l'étude,ilparaîtévidentquel'Étatatoutintérêtàrenégocierlescontrats qui le lientauxsociétésprivéesconrixionnaires,tant ils sontfavorablesàcesesnières。 Renégocier是一位非常有意义的狂欢者。 «L'Article 38 des desrats de concessionpermetàl'Étatdelesrésiliermoyennantune indemnisation»pourrésiliationrepectée,que Microeconomix estime autour de 39 milliards d'euros。 «Un emprunt d'un quarantaine de milliards d'euros au taux annuel de 1,5%sur 15 ans se traduirait parannannédel'ordre de 3 milliards d'euros,bigment couverte par les recettesdepéages,de l' ordre de 4 milliards d'euros par an»,détaillel'étude。 Le gain donc d'un milliard d'eurosèslapremièreannéeetde 4 milliards au bout de 15 ans。 Aprèsrésiliationrespectée,restedeuxpossibilités,selon Microeconomix:que l'étatrecencedes appels d'offres pour de nouveaux contrats,ou que l'État«nendélègueauxopérateursprivévenl l'开发和管理的de travaux en confiant le financement desconcessionsautoroutièresàunenocrancecomlique»。 La balle est dans le camps politique。

SébastienCrépelavecStéphaneGuérard




    • 娱乐排行